Recrutement d'un-e coordinateur-trice de convention programme Sahel

Oxfam entend prévenir tout type de comportement importun au travail, notamment le harcèlement, l’exploitation et les abus sexuels, le manque d’intégrité et les infractions financières, et s’attache à promouvoir le bien-être des enfants, des jeunes et des adultes. Oxfam attend de tous les membres de son personnel et ses bénévoles qu’elles et ils partagent cet engagement en souscrivant à son code de conduite. Nous tenons à ne recruter que des personnes qui partagent et véhiculent nos valeurs.

  • Salaire annuel et avantages sociaux : Package compétitif, conditions nationales
  • Niveau interne du poste : C1 national
  • Type de contrat : A durée déterminée (2 ans renouvelable)
  • Sous la supervision de : Responsable Régionale Plaidoyer et Influence OU Directeur/rice des Programmes
  • Supervision de : Chargé de projet dans le pays et financier
  • Principales relations/interactions : Equipe plateforme WAF, équipes pays, équipes des bureaux d’influence OI, affiliés impliqués dans la stratégie Sahel, partenaires régionaux.
  • Lieu de travail : Dans un des pays de mise en œuvre au Sahel: Burkina Faso, Niger, Tchad ou Sénégal

Construire une Oxfam plus forte au service des hommes et des femmes en situation de pauvreté

Mission

Par sa mission, Oxfam s’engage à promouvoir le bien-être des enfants, des jeunes, des femmes et des hommes. Oxfam est une confédération, une organisation internationale de développement qui mobilise le pouvoir citoyen contre la pauvreté. Nous travaillons dans plus de 90 pays afin de trouver des solutions durables pour mettre fin aux injustices qui engendrent la pauvreté. En France, Oxfam mène depuis 30 ans des campagnes de mobilisation citoyenne et de pression sur les décideurs politiques. Ces campagnes sont menées dans la durée sur les thématiques « climat et sécurité alimentaire », « justice fiscale et inégalités », « aide publique au développement et financement du développement » ainsi que « humanitaire et migrations ». Oxfam contribue également aux actions humanitaires d’urgence et aux projets de développement du réseau, en collaboration avec des partenaires.

En Afrique de l’ouest, Oxfam travaille sur trois axes : « justice alimentaire » qui est focalisé sur les politiques agricoles et de sécurité alimentaire et nutritionnelle et le changement climatique, « à égalité » focalisé sur la lutte contre les inégalités en travaillant sur les politiques fiscales, d’éducation et l’action des industries extractives, et finalement « l’action humanitaire » qui répond aux besoins des crises dans la région ; tout cela en travaillant avec et pour les femmes et les jeunes.

Contexte

Oxfam travaille depuis des dizaines d’années dans différents pays du Sahel, notamment sur les questions de gouvernance, de moyens d’existence, de participation citoyenne, d’accès aux services essentiels ou encore de promotion des droits des femmes. Alors que la région sahélienne fait face à des crises multidimensionnelles, La confédération Oxfam a développé une stratégie spécifique pour cette région afin de faire face aux nouveaux enjeux. Dans ce cadre la convention Programme AFD a pour objectif de travailler sur le renforcement du contrat social entre les populations sahéliennes et les Etats de la région, comme vecteur de réduction des inégalités qui sont à la base des crises actuelles. Elle sera mise en œuvre en partenariat et dans l’objectif d’augmenter les ressources publiques disponibles (fiscalité, aide publique au développement, dette), de renforcer l’accès de tou-te-s aux services essentiels, et de faciliter la participation citoyenne à la gestion de la chose publique (y compris via la protection, la promotion et le développement de l’espace civique). En France, le projet cherchera à sensibiliser sur les problématiques du Sahel et de mobiliser le soutien du public en faveurs des initiatives citoyennes, notamment des femmes et jeunes filles. Le postulat de départ étant qu’une société civile inclusive des aspirations des jeunes et des femmes, informée et diversifiée fera de la lutte contre les inégalités une priorité. Le projet est mis en œuvre en France, au Burkina Faso, au Niger, au Sénégal, au Tchad et au sein de la coordination régionale Oxfam pour l’Afrique de l’Ouest.

Responsabilités du poste

Pilotage stratégique

  • Suivre le contexte du Sahel et adapter le projet et la stratégie Sahel aux opportunités et menaces
  • Assurer la relation avec les partenaires et alliés régionaux et la mise en relation avec les équipes et acteurs nationaux impliqués dans la stratégie
  • Définir la stratégie régionale d’influence de la stratégie sahel en connexion avec les pays et le niveau global
  • Appuyer l’élaboration des plans d’action annuels de la stratégie Sahel en prenant en compte l’action de toutes les parties impliqués (affiliés et bureau d’influence et pays et région)
  • Définir une stratégie de suivi et d’apprentissage qui Identifie les bonnes pratiques et les socialise et qui contribue à la définition de positionnements sur les thématiques clefs
  • Assurer l’animation du comité de pilotage de la stratégie Sahel

Gestion du cycle de projet AFD

  • En appui aux chefs de projets basés dans les pays, encadrer la mise en œuvre du programme
  • Coordonner l’analyse du contexte du projet et la proposition de solutions pour toutes les décisions impactant la mise en œuvre
  • Assurer la coordination des actions entre pays et au niveau régional, en particulier les actions de renforcement de capacités, de mobilisation, de recherche et plaidoyer.
  • Assurer le respect du calendrier du projet et le suivi des indicateurs du cadre logique du projet
  • Superviser et contrôler le suivi des budgets des programmes fait par les chef.f.es de projet, en collaboration avec le/la financier(ère) du programme
  • Superviser et contrôler le MEAL du programme et s’assurer du partage de la mise à jour des indicateurs concernant les résultats du projet
  • Assurer la gouvernance du projet et le flux de communication entre les pays au Sahel, la Coordination régionale Oxfam et Oxfam France
  • Assurer un reporting de qualité et à temps avec une mise à jour des indicateurs et à travers la consolidation des reporting des chefs de projet.
  • Mobiliser et alerter si besoin les différentes parties prenantes en interne, dans la région et en France, des éventuelles difficultés et défis liés à la mise en œuvre du projet
  • La liste des missions est évolutive en fonction des besoins de l’organisation, non exhaustive et non limitative.

Représentation

  • Représenter Oxfam dans le cadre de la mise en œuvre du programme, auprès des partenaires opérationnels, des autorités locales – nationales et régionales, ainsi que de différents acteurs institutionnels et des media
  • Participer aux conférences, réunions de coordination, groupes de travail et aux réunions bailleurs.
  • Élaborer les outils de présentation du programme à destination des autorités, bailleurs, partenaires et autres cibles institutionnelles.

Autres

  • A le souci d’adhérer aux principes et valeurs d’Oxfam (cliquez ici), les respecte et promeut la justice de genre et les droits des femmes (cliquez ici).
  • Comprend les principes de l’équité, de la diversité, de l’égalité des genres, de la sécurité des enfants et de la santé et du bien-être du personnel, et a à cœur de les respecter.

Qualifications requises

Essentielles

  • Formation Bac + 5 dans les métiers du développement, du plaidoyer ou de la mobilisation sociale
  • Bonnes connaissances, académiques et opérationnelles, sur les questions fiscales, de santé et d’éducation, de droits des femmes et de citoyenneté active
  • Maîtrise parfaite du contexte social et politique du Sahel, et connaissance des principaux acteurs et mouvements sociaux
  • Expérience terrain en ONG ou dans une structure équivalente de 5 ans minimum dans le management de projet ou en coordination de projet de préférence dans des domaines de la gouvernance, droits de femmes et jeunes et renforcement de capacité de la société civile
  • Maitrise des outils bureautiques (pack Office), et excellent niveau rédactionnel.
  • Français courant et anglais professionnel courant
  • Bonne capacité d’analyse, de gestion du stress, des priorités, de partenariat et de la sécurité,
  • Rigoureux(se) et organisé(e) avec une bonne capacité d’adaptation aux contraintes de l’activité et de la réactivité
  • Leadership, capacité de travail en équipe pluridisciplinaire et multiculturelle avec un souci d’exemplarité.

Souhaitables

  • Capacité et volonté de voyager considérablement dans des zones isolées, parfois pendant des périodes prolongées

Qualités clés :

  • Sensibilité aux différences culturelles et aux questions de genre, ainsi que volonté de promouvoir l’égalité des chances.
  • Capacité à faire preuve d’ouverture et volonté d’en savoir davantage sur l’application de l’intégration transversale du genre, des droits des femmes et de la diversité dans tous les aspects du travail de développement.
  • Engagement de respecter les politiques d’Oxfam en matière de prévention du harcèlement, de l’exploitation et des abus sexuels afin de veiller, dans la mesure du possible, à la sécurité de toutes celles et ceux qui entrent en contact avec Oxfam.

Valeurs organisationnelles :

  • Redevabilité : notre approche axée sur les objectifs et les résultats implique que nous répondons de nos actes et engageons notre responsabilité. Nous avons la conviction qu’il faut également tenir autrui pour responsable de ses actes.
  • Autonomisation : toute personne associée à Oxfam, depuis son personnel et ses sympathisantes et sympathisants jusqu’aux personnes vivant dans la pauvreté, doit savoir qu’elle peut contribuer au changement.
  • Inclusivité : nous sommes une organisation ouverte qui favorise la diversité. Nous avons la conviction que toute personne peut apporter une contribution, quelles que soient ses différences visibles et invisibles.

Principales compétences comportementales (selon le modèle de leadership d’Oxfam)

  • Esprit de décision : Nous faisons volontiers preuve de transparence dans la prise de décisions et adaptons nos modes de décision au contexte et aux besoins.
  • Influence : Nous sommes à même d’interagir avec diverses parties prenantes de façon à accroître l’impact de l’organisation. Nous repérons les opportunités d’exercer efficacement une influence et, lorsqu’aucune ne se présente, nous sommes capables d’en susciter de manière respectueuse et efficace.
  • Humilité : Nous plaçons le « nous » avant le « je » et mettons l’accent sur la force du collectif. Tout en préconisant le travail d’équipe, nous mettons à profit les points forts de chaque personne. Nous ne nous soucions pas du pouvoir hiérarchique. Nous interagissons avec des personnes de tous les niveaux de l’organisation, nous leur faisons confiance et nous apprécions leurs connaissances et leurs compétences.
  • Relations : Nous comprenons l’importance d’établir des relations au sein et à l’extérieur de l’organisation. Nous sommes à même d’interagir avec des parties prenantes traditionnelles ou non afin d’accroître l’impact de l’organisation.
  • Écoute : Nous savons écouter et percevoir les divergences entre les pensées profondes et les postulats implicites. Nos messages sont clairs et prennent en considération différents points de vue.
  • Redevabilité mutuelle : Nous pouvons expliquer nos décisions et comment nous les avons prises, sur la base des valeurs de notre organisation. Nous sommes disposés à répondre de nos actes et de notre comportement, tout comme nous demandons systématiquement aux autres de rendre des comptes.
  • Agilité, complexité et ambiguïté : Nous observons l’environnement, anticipons les changements, sommes à l’aise avec un manque de clarté et jonglons avec un grand nombre d’éléments qui interagissent de manière diverse et imprévisible.
  • Pensée systémique : Nous considérons les problèmes comme faisant partie d’un système global et les appréhendons dans le contexte de leur relation avec l’ensemble du système, plutôt que de réagir à un élément, un résultat ou un événement isolé. Nous nous concentrons sur les liens de cause à effet cycliques plutôt que linéaires. L’utilisation systématique de la pensée systémique nous permet d’avoir conscience des conséquences fortuites des décisions et des actions organisationnelles et de les gérer correctement.
  • Réflexion et analyse stratégiques : Nous jaugeons la situation, mettant en balance les risques et l’impératif d’agir. Nous prenons des décisions conformes aux stratégies et aux valeurs organisationnelles.
  • Vision : Nous sommes en mesure d’identifier et de mener des initiatives visionnaires bénéfiques pour notre organisation, et nous définissons une orientation générale par le biais d’un processus d’élaboration de la vision qui implique l’organisation et diverses parties prenantes externes.
  • Conscience de soi : Nous sommes capables de développer une conscience aigüe de nos points forts et de nos faiblesses ainsi que de l’impact que nous avons sur les autres. Cette conscience de soi nous permet de modérer et d’autoréguler nos comportements de manière à contrôler et canaliser nos impulsions à bon escient.
  • Renforcement des capacités : Nous nous attachons à renforcer l’autonomie des autres et à leur permettre d’atteindre les objectifs organisationnels, en créant les conditions nécessaires à la réussite. Nous investissons avec passion dans les autres, en faisant évoluer leur carrière et non pas uniquement en améliorant les compétences liées à leur poste. Nous laissons une grande latitude, faisons preuve de confiance et apportons un soutien approprié.

Soumission des candidatures

Les candidats sont priés de postuler en utilisant ce lien : https://recruitment.oxfam.org/VacancyDetails.aspx?FromSearch=True&MenuID...

Date limite de réception des candidatures: 07 Février 2021