Conflits

Assurer la protection des populations civiles affectées par des guerres et conflits armés, promouvoir la paix et la résolution pacifique des conflits et lutter contre les trafics d'armes qui alimentent les conflits.

Mariam est mère de famille et femme déplacée sur le site de PIssila au Burkina Faso
Le rapport "Survivantes et Héroïnes: Les femmes dans la crise au Burkina Faso" s’attache à décrire l’impact du conflit sur les femmes et s’intéresse au rôle de ces dernières dans le développement de la cohésion sociale et la construction de la paix.
Naomie Ouedraogo est une femme engagée pour la paix au Burkina Faso
Femme engagée et optimiste, Naomie Ouedraogo Bicaba bouscule les pratiques pour apporter sa contribution au retour de la paix au Burkina Faso. Et avec la pandémie de coronavirus, la paix est plus que jamais une question de survie pour le pays.
Syntyche discute avec les femmes déplacées au Burkina Faso. Crédit : Sylvain Cherkaoui / Oxfam
Syntyche Ouedraogo, est membre de l’équipe de communication humanitaire d’Oxfam au Burkina Faso. Elle nous livre son regard de travailleuse humanitaire, dans un pays meurtri par une succession de crises. Aujourd’hui, la pandémie de coronavirus est une nouvelle menace à affronter. Et pourtant,...
En cette période de pandémie de COVID-19, une ingénieure en eau et assainissement fait face à un défi titanesque : le manque d’eau.
En cette période de pandémie de COVID-19, une ingénieure en eau et assainissement fait face à un défi titanesque : le manque d’eau.
Victorine a fuit les violences, a perdu son mari et est à la tête d'une grande famille. Crédit : Sylvain Cherkaoui / Oxfam
Plus d’un million de femmes et de filles au Burkina Faso sont confrontées à une augmentation des violences sexuelles, de la faim et du manque d’eau en raison de la pandémie de Coronavirus et du conflit préexistant, annonce Oxfam aujourd’hui.
Une jeune mère tient son enfant au camp de déplacés de Pissila, province de Sanmatenga, Burkina Faso. Crédit: Sylvain Cherkaoui / Oxfam
Dans le nord et l'est du Burkina Faso, au cours de l'année écoulée, des groupes armés ont dévasté des villages, laissant de nombreuses femmes face à un nouveau destin.
Fatoumata, éleveuse au Burkina Faso, lutte quotidiennement contre les effets du changement climatique et les importations de lait en poudre qui réduisent la demande pour son lait local.  Crédit: Pablo Tosco / Oxfam
Oxfam en Afrique de l'Ouest, le 3 juillet 2019 - Alors que massacres et violences se multiplient au Sahel, il est urgent que les États de la région et la communauté internationale privilégient dans leurs réponses la lutte contre les inégalités.
Mariam, 25 ans et mère d’un enfant a fui les attaques de groupes armés au Burkina Faso et reçoit de l’aide humanitaire dans un camp de personnes déplacées.
Oxfam apporte une assistance humanitaire et mène des actions de plaidoyer en faveur des populations impactées par différentes crises humanitaires de grande ampleur.
Des femmes s'affairent à trouver de l'eau sur le site de personnes déplacées de Pissila, dans la province de Sanmatenga au Burkina Faso.
Burkina Faso, le 20 février 2020 – Alors que le nouveau plan de réponse humanitaire chiffré à 300 millions de dollars pour l’année 2020 vient d’être lancé au Burkina-Faso, Oxfam appelle à une urgente mobilisation de fonds pour répondre notamment au besoin vital en eau, hygiène et assainissement.
30 000 personnes ayant fui les violences de Boko Haram dans la zone du bassin du lac Tchad ont trouvé refuge au camp de personnes déplacées de Muna Garage au Nigéria. Crédit : Pablo Tosco / Oxfam
Oxfam en Afrique de l'Ouest, le 20 septembre 2019 - Devant l’insuffisance voir dans certains cas la nuisance de réponses purement sécuritaires, il est temps pour les chefs d’Etats de la CEDEAO de changer d’approche pour promouvoir des solutions politiques à la crise que connaissent les Etats du...

Pages

S'abonner à RSS - Conflits